Centre de Recherches « Fondements de la Modernité Européenne », Université de Bucarest
Association des Chercheurs Francophones en Sciences Humaines
Université d'Ouest « Vasile Goldis », Arad

Ecole d'été internationale en philosophie et histoire des idées

 

« Ames, Horloges, Atomes et Forces : modèles alternatifs de l'individu
dans la pensée moderne »

Avec le soutien financier de :

CONNEX

L'Ambassade de France en Roumanie

Château de Macea, du 30 août au 14 septembre 2003

RAPPORT

 

I. INTRODUCTION

Les prémisses d'organisation des projets académiques de haut niveau intellectuel.

 

L'Ecole d'été « Ames, Horloges, Atomes et Forces : modèles alternatifs de l'individu dans la pensée moderne » fait partie d'un projet plus large, démarré il y a quelques années dans le but explicite d'intégrer le milieu universitaire roumain au réseau international de recherche, dans le domaine des sciences humaines. Le noyau académique, autour duquel ce projet s'est constitué, réunit des spécialistes en histoire de la pensée moderne, professeurs et jeunes chercheurs - la plupart à peine rentrés de leurs études doctorales à l'étranger - qui avaient saisi le besoin et l'opportunité des partenariats internationaux, censés revigorer le système d'enseignement supérieur et la recherche fondamentale des filières de sciences humaines de Roumanie.

 

Ce projet a été organisé conjointement par le Centre de Recherches « Fondements de la Modernité Européenne » de l'Université de Bucarest et l'Association Roumaine des Chercheurs Francophones en Sciences Sociales (ARCHES), pour ce qui est de la partie scientifique.

 

Le Centre de Recherches « Fondements de la Modernité Européenne » (site Internet : http://modernthought.unibuc.ro), créé en 2001 comme structure autonome de l'Université de Bucarest, rassemble des jeunes chercheurs et professeurs, engagés dans l'étude de la pensée européenne du début de la modernité. Son but est de créer une atmosphère intellectuelle favorable aux recherches sur la culture, les idées, la science, la société et la spiritualité du XVIIe siècle européen, et aussi sur les étapes historiques qui puissent être mises en relation avec la Modernité Européenne. Cette atmosphère est concrétisée au moyen des activités de recherche intra- et interdisciplinaires, développées dans des projets individuels ou de groupe, encourageant le travail en équipe et la dissémination des résultats par des modules d'enseignement.

 

L'Association Roumaine des Chercheurs Francophones en Sciences Sociales (ARCHES) (site Internet : www.arches.ro) s'est constituée en 1997, sur l'initiative d'un groupe de professeurs et de chercheurs, ayant acquis une formation académique en France, mais qui avaient pris la décision d'en revenir, pour enseigner dans les universités roumaines. Les buts généraux d'ARCHES sont :

  1. Promouvoir les études et la recherche fondamentale dans le domaine des sciences humaines.
  2. Développer un réseau académique francophone en Roumanie.
  3. Assurer le soutien moral, intellectuel et logistique de ses membres, nécessaire à leur activité de recherche.

 

Il convient de rappeler, parmi les établissements qui ont rendu possible l'organisation des projets du Centre, le soutien académique et logistique à la fois, du New Europe College (NEC) de Bucarest, un institut d'études post-doctorales et de recherche fondamentale très prestigieux de Roumanie, dans le domaine des sciences humaines. Depuis quelques années, NEC abrite les réunions du Groupe de Recherche sur la pensée du XVIIe siècle, dont les membres sont aussi les fondateurs du Centre.

 

 

Le Centre de Recherches « Fondements de la Modernité Européenne » et la tradition des Ecoles Internationales d'été en philosophie et histoire des idées.

 

Les trois dernières années, cette formule d'organisation coordonnée par le Centre de Recherches « Fondements de la Modernité Européenne » a prouvé son efficacité et sa productivité à un niveau académique international. Parmi les projets menés à bonne fin dans le paysage universitaire roumain, la parution des études et l'organisation de séminaires ou de colloques, le projet des Ecoles d'été en philosophie et histoire des idées se remarque par une participation internationale prestigieuse et l'importance de ses résultats.

 

Dès sa première édition même, qui a eu lieu dans l'ambiance intellectuelle déjà consacrée et pleine d'histoire du « Conac » Rosetti-Enesco de Tescani (dép. de Bacau), l'Ecole a été un événement académique de grande envergure. En recevant, à la suite d'un concours de projets, le financement de l'Open Society Institute - Higher Education Support Program (OSI-HESP), l'Ecole d'été s'y est déroulée entre le 30 août et le 13 septembre 2001, en anglais et français, ayant comme thème : « Spaces of Freedom in Modern Thought. Individuals, Reformation Projects, Multiple Societies ». Les participants - professeurs et jeunes chercheurs de Roumanie et de l'Europe d'Est - ont bénéficié d'un corps enseignant d'exception, formé des spécialistes en philosophie et histoire de la science, provenant des centres universitaires roumains (Bucarest, Cluj, Arad) mais aussi d'Oxford, de l'Université de Chicago, de Paris I, du CNRS, de l'IFAS (Vienne).

 

Une première confirmation du succès de cette première Ecole d'été est resortie de la décision d'OSI-HESP de financer le projet intitulé « Follow-up Summer School 2001 », censé refléter le niveau des recherches individuelles et de groupe, commencées à Tescani. Le projet s'est déroulé à Bucarest, dans la période du 8 au 10 mai 2002 et comprenait des cours et des séminaires spéciaux (cross-reading seminars), donnés à la Faculté de Philosophie, à la Faculté des Langues et Littératures Etrangères (Université de Bucarest) et à l'Ecole Nationale de Sciences Politiques et Administratives. Le Follow-up s'est conclu par une Journée d'études, oraganisée sous l'égide du NEC.

 

Encouragés par les échos académiques éveillés et également par les résultats du projet Summer School Tescani 2001, les organisateurs se sont décidés à transformer l'Ecole dans une tradition roumaine, centrée sur l'idée de la rencontre intellectuelle et universitaire de grande qualité. Cette initiative, singulière en Roumanie, étant donné son caractère international, interdisciplinaire et réfractaire à l'inertie administrative de l'enseignement supérieur roumain, a réussi à convaincre plusieurs partenaires scientifiques et financiers de soutenir une seconde édition de l'Ecole. Celle-ci a eu lieu au Château Macea (le département d'Arad), administré par partenaire, l'Université d'Ouest « Vasile Goldis », entre le 30 août et le 13 septembre 2002.

 

Conçue explicitement comme structure de recherche indépendante, supposant la coopération des plusieurs universités, l'Ecole de Macea s'est proposé d'assurer le cadre de la formation des nouveaux enseignants qui contribuent au renforcement de l'enseignement supérieur de Roumanie. Intitulée « Teaching History of Ideas as a Practice of Freedom », l'Ecole de 2002 a eu comme objectif de faciliter à un public de jeunes licenciés et de junior academics en sciences humaines, l'orientation dans un contexte de recherche et d'enseignement compatible avec les exigences des grands centres universitaires du monde. Afin d'orienter la liberté et la mobilité intellectuelle des participants vers les études humaines de haute performance, situées au carrefour de plusieurs paradigmes scientifiques, les activités de l'Ecole ont été centrées sur les directions contemporaines de recherche dans la pensée moderne, tout en privilégiant les méthodes récentes d'enseignement (qui supposent la conception interdisciplinaire des cours ; l'interaction didactique, en système tutorial, avec les étudiants ; une orientation claire des séminaires vers l'étude de type reading group, visant des thèmes précis).

 

Le corps enseignant qui s'est engagé dans ce processus complexe de redéfinition des habitudes de recherche et d'enseignement que les participants possédaient, a inclus des autorités incontestables dans le domaine des sciences humaines de notre pays, mais aussi des Etats-Unis, de France et d'Autriche. La présence de professeurs tels Daniel Garber (Princeton University), Roger Ariew (Virginia Polytechnic Institute and State University), Jean-Robert Armogathe (Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris), Frédéric de Buzon (Université de Paris XII), Vlad Alexandrescu (Université de Bucarest), Dana Jalobeanu (Université d'Ouest « Vasile Goldis », Arad), Catalin Avramescu (Institut für Geschichte, Vienne), H.R Patapievici (Bucarest), Anca Oroveanu (directeur scientifique de NEC et professeur à l'Université Nationale des Beaux-Arts de Bucarest) a représenté la chance d'une rencontre académique du plus haut niveau, pour les participants, et elle a essentiellement contribué au succès remarquable du projet entier.

 

 

L'Ecole de Macea, édition 2003 : la crédibilité d'un partenariat de succès.

 

L'un des résultats les plus importants des premières Ecoles d'été s'est concrétisé dans la consolidation, en tant que position et crédibilité, du Centre « Fondements de la Modernité Européenne », dans le réseau international de recherche. Suite à la coopération dans le projet de Macea 2002, s'inscrit - par exemple - le retour du professeur Daniel Garber en Roumanie où, au début de l'année 2003, le 15 janvier, il a honoré l'invitation faite par le Centre de participer au Séminaire International « L'Action chez Descartes », déroulé à NEC. Dans le contexte d'une perception internationale réelle de l'activité du Centre, l'organisation de la troisième édition de l'Ecole a été possible en raison du crédit scientifique des professeurs invités et notamment, de l'apport financier des sponsors : la Compagnie CONNEX, l'Ambassade de France en Roumanie et le Conseil départemental Arad.

 

Déroulée entre le 30 août et le 14 septembre, l'édition de cette année se distingue des précédentes, d'abord par le nombre important des dossiers de candidature reçus de la part des jeunes chercheurs d'Europe et d'Amérique de Nord. Ce qui représente un succès en soi et aussi un signe du climat scientifique international, c'est la bonne image et le pouvoir d'attraction académique, montrés par une Ecole d'été organisée en Roumanie, au niveau des universités et des centres de recherche des Etats Unis, du Canada, de France, d'Allemagne et d'Italie (pays d'où des formulaires d'application ont été envoyés).

 

Ayant à la base, dès le début, l'idée d'ouverture vers le domaine scientifique international, dans l'esprit de la crédibilité caractéristique seulement des partenariats solides, l'Ecole d'été a connu, cette année, l'envergure naturelle d'un événement académique relié à l'actualité des études humaines du monde entier.

 

 

II. LES BUTS GENERAUX DE L'ECOLE D'ETE DE MACEA 2003

 

 

  1. Concevoir des cours nouveaux que les participants disséminent dans leurs universités d'origine.
  2. Familiariser les participants avec les directions les plus récentes de recherche dans le domaine de la pensée du XVIIe siècle.
  3. Renouveler la méthodologie d'enseignement de la philosophie et de l'histoire de la pensée moderne.
  4. Mettre en pratique d'une manière systématique les tutoriaux.
  5. Constituer un réseau large, transdisciplinaire, de jeunes chercheurs.

 

 

 

III. LA PROMOTION DU PROJET

 

 

L'organisation de l'Ecole a été assurée par une équipe formée par les suivants : Professeur Vlad ALEXANDRESCU (Directeur), Maître de conférences Dana JALOBEANU (Directeur adjoint), Assistant Doctorant Ciprian TUDOR (Assistant scientifique), Isabela ALIC (Assistant administratif), Florina POPA (Expert-Comptable de l'opérateur financier, l'Association ARCHES ).

 

La promotion du projet a commencé neuf mois avant l'ouverture de l'Ecole, plus précisément en janvier 2003. Pour une publicité internationale efficace, on s'est servi des moyens fournis par des réseaux différents de courrier électronique, appartenant au Centre de Recherches « Fondements de la Modernité Européenne », à l'Association ARCHES et au New Europe College. L'annonce de l'Ecole d'été a été diffusée sur des listes électroniques. On a également eu recours aux contacts académiques personnels, en essayant de couvrir davantage d'aires universitaires et de recherche. Dès avril 2003, on a posté une brève annonce sur la page web de l'Association ARCHES et sur celle du Centre de Recherches ; en juin 2003, on y a inséré l'information complète (l'annonce mentionnant les organisateurs et les sponsors, le guide du candidat, les formulaires de candidature, le programme de l'Ecole). La promotion du projet s'est faite aussi dans la presse nationale : l'annonce mentionnant les organisateurs et les sponsors a paru dans les hebdomadaires « Dilema », « Observator Cultural », « 22 », «Academia Catavencu », « Deci » et « România Literara ».

Pour qu'on soit perçu d'une façon plus efficace par le public-cible, on a conçu des affiches et des dépliants qui ont été distribués dans les facultés roumaines de sciences humaines. De plus, grâce à l'amabilité du professeur Daniel GARBER (Princeton University), on a bénéficié d'une promotion directe dans le milieu universitaire nord-américain. A tout cela, s'ajoute la contribution de Vlad ALEXANDRESCU, qui a personnellement disséminé l'information, dans le milieu académique français et italien, à l'occasion de stages de recherche.

IV. PROFESSEURS INVITES

Le corps enseignantt de l'Ecole « Ames, Horloges, Atomes et Forces : modèles alternatifs de l'individu dans la pensée moderne » a réuni des spécialistes en philosophie et sciences humaines de Roumanie et de l'étranger :

Vlad ALEXANDRESCU, Université de Bucarest (Directeur de l'Ecole de Macea)

 

Roger ARIEW, Virginia Polytechnic Institute and State University

 

Vincent CARRAUD, Université de Caen

 

Ioan PÂNZARU, Vice-Recteur, Université de Bucarest

 

Dana JALOBEANU, Université d'Ouest « Vasile Goldis », Arad

 

Brândusa PALADE, Ecole Nationale de Sciences Politiques et Administratives, Bucarest

 

Catalin AVRAMESCU, Institut für Geschichte, Vienne

 

Sorana CORNEANU, Université de Bucarest

 

 

Le professeur Daniel GARBER de Princeton University, qui nous a honorés trois fois par sa présence aux différents projets d'Ecole d'été, a dû, au dernier instant, annuler cette année sa participation, pour des raisons personnelles.

V. LA SELECTION DES PARTICIPANTS

Nombre de candidatures :

De Bucarest : 20

D'autres centres universitaires de Roumanie : 12

Du Canada : 1

Des Etats-Unis : 1

D'Allemagne : 1

De France : 1

D'Italie : 1

Total : 37

Critères de sélection :

Le jury de sélection (composé des responsables scientifiques de l'Ecole) a pris en considération les critères suivants :

  1. Eléments du CV censés être déterminants sous l'aspect de la qualification académique du candidat.
  2. Motivation du candidat pour participer à un projet visant la Modernité Européenne (lettre de motivation, conversation téléphonique).
  3. Possibilité de dérouler des activités d'enseignement dans le milieu universitaire ou de s'intégrer dans des projets de recherche fondamentale sur les thèmes de l'Ecole d'été.
  4. Connaissance des langues étrangères (l'anglais et/ou le français) qui permettent une participation active du candidat au programme de l'Ecole.

La liste définitive des participants :

Chercheurs :

1. Mirela ADASCALITEI, maître-assistant, Faculté de Langues Etrangères, Université de Bucarest, e-mail: adami777@yahoo.com;

2. Cristina BALINTE, chercheur, Institut d'Histoire et de Théorie Littéraire « G. Calinescu », Académie Roumaine, Bucarest, e-mail: balinte_c@yahoo.com;

3. Elodie-Marie-Jeanne CASSAN, allocataire de recherche, Université Paris XII, e-mail: elodiecassan@yahoo.com;

4. Eugen CIURTIN, chercheur, Directeur du Centre d'Histoire des Religions, Faculté d'Histoire, Université de Bucarest, e-mail: eugen_ciurtin@hotmail.com;

5. Oana CORONDAN, maître-assistant, Faculté de Sciences Sociales, Université d'Ouest « Vasile Goldis », Arad, e-mail: oana139@hotmail.com;

6. Dr. Daniele COZZOLI, chercheur, Université « La Sapienza » de Rome, e-mail: daniele5@freesurf.fr et daniele.cozzoli@tin.it;

7. Dr. Frank LINHARD, chercheur-associé et chargé de cours, Zentrum zur Erforschung der Frühen Neuzeit, "Johann Wolfgang Goethe" Universität, Frankfurt am Main, e-mail: F.Linhard@em.uni-frankfurt.de;

8. Mihail NEAMTU, doctorant en patristique, King's College, Londres, e-mail: mihail.neamtu@kcl.ac.uk;

9. Dr. Adrian NITA, chercheur, Institut de Philosophie, Académie Roumaine, Bucarest, e-mail: nitaadrianus@yahoo.com;

10. Dan POPESCU, maître-assistant, Département de Philosophie, Sociologie et Sciences Politiques, Académie d'Etudes Economiques, Bucarest, e-mail: popescudan@b.astral.ro;

11. Adina RUIU, maître-assistant, Chaire de Langues Modernes, Faculté de Langues Etrangères, Université de Bucarest, e-mail: adinaruiu@yahoo.com;

12. Dr. Liviu STROIA, membre du Centre de Recherches « Fondements de la Modernité Européenne », Université de Bucarest, e-mail : ilstroia@itcnet.ro;

13. Dr. Alin TAT, chargé des cours, Faculté de Théologie Gréco-Catholique, Université "Babes-Bolyai", Cluj, e-mail: itgc-ev@bru.ro;

14. Bogdan TATARU-CAZABAN, chercheur indépendant, e-mail: tatarucazaban@yahoo.com;

 

 

Etudiants :

 

15. Andrei Alex ACHIM, licencié, Faculté des Lettres - Département de Philosophie-Journalisme, Université de Nord, Baia-Mare: oberon3a@personal.ro

16. Irina-Gabriela BUDA, licenciée, Faculté de Philosophie, Université de Bucarest, e-mail: irina_buda@yahoo.co.uk;

17. Ana-Maria DATCU, Mastère en Philosophie, Faculté de Philosophie, Université de Bucarest, e-mail: amid_ro@yahoo.co.uk;

18. Mihnea DOBRE, Mastère en Philosophie, Faculté de Philosophie, Université de Bucarest, e-mail: mihneadobre@yahoo.com;

19. Stefan-Alexandru DRAGULINESCU, étudiant, Faculté de Philosophie, Université de Bucarest, e-mail : stefan_dragulinescu@hotmail.com

20. Andrei GAITANARU, Mastère en Philosophie., Faculté de Philosophie, Université de Bucarest, e-mail: andreigaitanaru@yahoo.com;

21. Daniel-Antonie GOMOESCU, étudiant, Ecole Nationale de Sciences Politiques et Administratives, Bucarest, e-mail: gomo@k.ro;

22. Simona MUDAVA, médecin-résident en psychiatrie, Hôpital «  Saint Jean », Bucarest, e-mail: smudava@yahoo.com;

23. Mihai SÂRBU, licencié, Faculté de Sciences Politiques, Université « Vasile Goldis », Arad, e-mail : sarbumihai2000@yahoo.com;

24. Valentin STÂNGA, étudiant, Faculté de Sciences Politiques, Université « Vasile Goldis », Arad, e-mail: stanga_valentin@yahoo.com;

25. Garret ZAYIC, licencié en philosophie, professeur d'anglais américain, Arad, e-mail: gzayic@yahoo.com;

 

 

 

 

VI. LA LOCATION DE L'ECOLE D'ETE : LE CHATEAU DE MACEA

 

 

Le Château de Macea (département d'Arad) fut construit à la fin du XVIIIe siècle, comme résidence d'une famille serbe de la noblesse austro-hongroise. Le bâtiment proprement dit et son domaine afférent sont à présent donnés en concession à l'Université « Vasile Goldis » d'Arad qui en assure l'administration. Destiné, tout au long de l'année, à des activités académiques variées, le Château est entouré en grande partie par le domaine d'un vieux Jardin botanique, abritant un parc dendrologique où on trouve des arbres de plus de 250 ans. Ces conditions naturelles confèrent au Château une atmosphère tranquille, propice à l'étude.

Durant les dix dernières années, le Château a bénéficié de travaux importants de restauration, qui l'ont rendu habitable après la longue période où les autorités communistes l'avaient voué à la dégradation. Pourtant, le confort et la qualité de l'hébergement sont encore limités, plusieurs chambres exigeant de futurs efforts d'aménagement.

Pour toute la durée de l'Ecole d'été, les professeurs et les participants ont habité au Château, dans 15 chambres (pour 2 à 5 personnes). Au premier étage, on a arrangé une salle à manger commune et aussi un petit salon, dans lequel la présence d'un vieux piano a rendu possible l'organisation de récitals et de soirées dans un esprit européen authentique. Pour les cours et les séminaires, deux autres salles  ont été mises à la disposition des participants ; il faudrait également mentionner que, pendant les après-midi ensoleillés, les conférences et les ateliers avaient lieu soit sur la terrasse supérieure du Château, soit sur la pelouse située devant l'entrée principale.

Par sa position géographique (à 25 km de la ville d'Arad, une île botanique au milieu du village Macea), le domaine qui entoure le Château assure une ambiance favorable à l'étude et à la vie de campus. Dans cette ambiance, les professeurs et les participants ont été invités à entamer une véritable communauté académique, rythmée par les activités didactiques, les repas en commun et les promenades dans le parc - occasion pour discussions et tutoriaux.

En général, les activités didactiques ont été programmées de manière à ne pas se superposer dans l'horaire, à l'exception de quelques séminaires ou tutoriaux qui se sont déroulés en parallèle.

Chaque jour, le programme des participants comprenait deux heures de travail individuel, destiné à l'étude des textes nécessaires aux débats au long des séminaires ou à la préparation des exposés scientifiques individuels. Parmi les activités scolaires, la présentation des projets des participants a occupé une place centrale, dans le cadre des ateliers et des séminaires modérés par les professeurs. Le Château de Macea s'est montré ainsi un lieu de bon augure, un espace intellectuel qui a généré des projets de thèses de doctorat et des collaborations académiques, concrétisées dans l'élaboration des articles et des études de spécialité.

Mais l'un des problèmes de cette location pour l'Ecole d'été fut l'isolement, le manque d'une connexion permanente au réseau Internet et de la communication par e-mail. Cette difficulté a pu être surmontée par des déplacements à Arad ou par l'amabilité des professeurs qui ont mis à la disposition des participants les connexions WAP de leurs ordinateurs portables. Bien que l'on ait ressenti la nécessité d'une meilleure dotation informatique et multimédia du Centre, on a eu quand même un minimum de ressources bibliographiques en format électronique. D'autre part, l'Ecole a pu bénéficier de la part du Centre « Fondements de la Modernité Européenne » d'un fonds documentaire, composé d'ouvrages spécialisés (textes primaires et références critiques). Une partie significative du matériel pédagogique requis aux cours et aux séminaires a été multipliée à Bucarest et, puis, mise à la disposition des participants. Vlad ALEXANDRESCU a apporté également son imprimante, ce qui a facilité la diffusion sur place de textes à but pédagogique. Par rapport aux Ecoles des années passées, cette année, on a pu bénéficier d'un over head projector, fort utile aux cours et aux présentations. De même, le Centre « Fondements de la Modernité Européenne » a mis à la disposition des enseignants un vidéoprojecteur permettant de projeter à l'écran les présentations conçues en format électronique, à l'ordinateur portable, fait qui a amélioré l'interactivité du processus d'enseignement. En général, les professeurs et les participants de l'étranger ont trouvé à Macea une atmosphère pédagogique technologiquement proche de leurs attentes ; quant aux participants roumains, ils ont complètement bénéficié de ce système didactique, tellement rare encore (malheureusement), au niveau des universités et des centres de recherche du pays.

 

 

 

 

VII. EVENEMENTS DE L'ECOLE D'ETE, A L'INTERIEUR ET A L'EXTERIOR DU PROGRAMME

 

 

La structure de l'Ecole a été programmée, en tenant compte de quatre types d'activités : Reading-groups, Workshops (ou Ateliers de Recherche), Cours Magistraux et Tutoriaux.

Les Reading-groups ont été conçus selon le modèle des cours-croisés, où deux professeurs proposent pour débat et réflexion le même thème, envisagé sous des angles de recherche différents et interdisciplinaires. Orientés vers l'analyse de texte et la mise en évidence des problèmes précis d'interprétation, ces « reading-groups » ont l'avantage de fournir aux participants une perspective théorique plus large, en privilégiant les débats d'idées et en évitant la méthode unidimensionnelle d'enseignement ou l'inertie des structures méthodologiques vieillies.

Les Workshops ou les Ateliers de Recherche ont été conçus selon le modèle des « séminaires spéciaux », où les intervenants présentent, devant les professeurs-modérateurs et les autres participants, leurs propres projets de recherche, en rapport aux thèmes abordés dans le cadre de l'Ecole. Ces Ateliers rendent réciproquement visibles les intérêts théoriques des participants et aboutissent à engendrer, pendant la période de temps réservée aux questions et débats, des véritables « tournois » d'idées.

Les Cours, bonne occasion pour des exposés magistraux, donnés par des autorités en philosophie et histoire des idées, apportent devant l'assistance des interprétations nouvelles et des directions de recherche fondamentale, représentant, parfois, l'essence des préoccupations académiques, déroulées pendant des décennies d'étude.

Le Tutorial, fondement du système d'enseignement supérieur de très haut niveau, reprend en registre académique moderne les rigueurs de la relation Maître-Disciple, supposant aussi une interaction didactique un à un, concentrée sur le potentiel de recherche de l'étudiant, manifesté dans le cadre des discussions qui deviennent une occasion d'approfondir les thèmes des cours.

A part ces activités d'enseignement et de travail scientifique avec les participants, l'Ecole de Macea a aussi inclus :

La conférence inaugurale de l'Ecole d'été, tenue par le Professeur Ioan PANZARU, Vice-Recteur de l'Université de Bucarest.

Le lancement du volume d'études Esprits Modernes. Etudes sur les modèles de pensée alternatifs aux XVIe-XVIIIe siècles, comprenant les Actes de l'Ecole Internationale d'été Macea 2002.

Le lancement, au siège du Conseil Départemental d'Arad, du volume Le Philosophe cruel, de Catalin AVRAMESCU, paru aux Editions Humanitas, en 2003.

De plus, l'édition de cette année de l'Ecole d'été a inclus une excursion d'un jour à Siria, offerte aux participants, avec le soutien de l'Université d'Ouest « Vasile Goldis » et du Conseil Départemental d'Arad, le dimanche, 7 septembre.

Il ne faut pas oublier de mentionner, comme moment important, les Evaluations de l'Ecole d'été qui ont eu lieu le dernier jour, et pendant lesquelles on a fait le bilan de toutes les activités déroulées au cours des deux semaines de débats, réunissant les points de vue des professeurs et des étudiants.

Pour avoir une image plus précise des activités de l'Ecole, on joint ci-dessous le Programme détaillé par jours et intervalles horaires, en anglais et en français :

PROGRAMME

 

Jour d'ouverture

Samedi, 30 Août 2003

 

8.00-9.30

Réception des participants à l'hôtel de l'Université "Vasile Goldis", Arad

10.00-11.30

Allocutions d'ouverture : Recteur de l'Université "Vasile Goldis", Délégué du Conseil municipal de la ville d'Arad (Centre de conférences de l'Université 'Vasile Goldis'), Directeur du Centre de recherches « Fondements de la Modernité Européenne » de l'Universrité de Bucarest

11.30-12.30

Lancement du volume d'actes de l'Ecole d'été de 2002

Modérateurs: Vlad Alexandrescu et Dana Jalobeanu

13.00-15.00

Déjeuner sur les bords de la rivière

16.00

Transfert à l'hôtel de l'Université, puis départ pour le Château de Macea

20.00

Réception d'ouverture

 

 

Dimanche, 31 Août

 

Matinée

 

9.30-11.00

Présentation du programme de l'Ecole d'été

Format : Exposé et discussions

Langue : Français et anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Conférence inaugurale

Professeur Ioan PÂNZARU, Vice-Recteur, Université de Bucarest

Thème: « Ethique du texte : L'Epître aux Romains »

Format: Conférence

Langue: Français

13.00-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Transfert par le train éléctrique « La Flèche Verte » à Ghioroc

17.00-19.00

Dégustation de vins à Ghioroc

20.00

Dîner

 

 

Lundi, 1er Septembre 2003

 

Matinée

 

9.30-11.00

Reading-group A (I): A la découverte de l'ego : le problème cartésien de l'individuation

Modérateurs: Vlad ALEXANDRESCU, Sorana CORNEANU, Université de Bucarest

Thème : Descartes' ego fabulator

Résumé : In his Discourse, Descartes offers to 'present [his] life as in a picture', or else, as 'a fable'. Narrative challenge accepted, we will try to trace the steps of the persona organising the Discourse and look into the major metaphors that build this life of a self. In doing so, we hope to propose that, with Descartes, the Bildungsroman finds its consummation on a level that in a way bridges the distance between the autobiographical and the philosophical. To this end, we will also have a look at the broad lines of the metaphysical trajectory in the Meditations.

Textes qui seront discutés: Descartes, Discours de la méthode; Méditations métaphysiques, I-III.

Format : Séminaire et discussions

Langues : Français et anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Cours 

Ioan PÂNZARU

Thème : Ethique de l'interprétation de St. Paul au XVIe siècle

Format: Cours et discussions

Langue : Français

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

Après-midi

17.00-19.00

Atelier de recherche I: What happened to immaterial substances in the Seventeenth Century?

Modérateur: Dr. Adrian NITA, Institut de Philosophie, Bucarest

Intervenant : Mihnea DOBRE

Thème : A Soul Making Experiments: The Individualistic Approach Of Experiment In Cartesian Natural Philosophy

Résumé : What is the role of experiment? Who should make it? Where should be made? These are some of the questions concerning the role of experiment in the foundations of natural philosophies of the 17th century. We shall see that Descartes' position on this topic has been a model for an individual approach of experiment.

Intervenant : Dr. Daniele COZZOLI, Université de Rome « La Sapienza »

Thème : The Role Of The Faculty Of The Intellect In Descartes' Philosophical And Mathematical Thought.

Résumé: In his Regulae Descartes developed a universal method that aimed at discovering everything that could be known with certainty. For Descartes among the faculties involved in the process of knowing only two actions of the intellect could satisfy the requirement of assuring certainty, i.e. the mind's sight and deduction. Nevertheless another faculty, the imagination played an important role because it helped the intellect by presenting to it objects in shape of geometrical figures. Another main function of imagination was its possibility of formulating hypotheses.

Descartes' distinction between imagining and conceiving we outlined above has not always been clearly understood. Our thesis is that Descartes has never changed this view. In his Géométrie, this background view is clearly present and it allows us to understand better certain topics, e.g. Descartes' criterion for his classification of curves.

In section 1 we will recall the difference between the activity of conceiving and the activity of imagining in the process of acquiring and justifying knowledge of the Regulae.

In section 2 we will see the different roles of the intellect and of the imagination in Descartes' Géométrie.

Finally in section 3 we will have a look to the role of the intellect in Descartes' Meditationes.

Format: Exposé et débats

Langue : Anglais

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Constitution de groupes de discussions.

Débat dans un cadre informel sur la terrasse du Château

Thème proposé : L'Université idéale

Mardi, 2 Septembre

 

Matinée

 

9.30-11.00

Reading-group B (I): Space, God and forces: theological and metaphysical consequences of seventeenth century debate on the structure of matter (1)

Intervenant: Dana JALOBEANU, Université d'Ouest "Vasile Goldis", Arad

Thème :

Résumé : We will be discussing philosophical and historical issues, but a main goal of the course is simply to familiarize students with some central texts of these two authors and with methods of reading and interpretation.

Bibliographie: Leibniz/Clarke Correspondence; Newton's De gravitatione.

Format: Seminar

Langue : Anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Reading-group

Ioan PÂNZARU

Thème : Questions d'interprétation de deux épîtres de St. Paul

Bibliographie : L'Epître aux Romains, l'Epître aux Galates, Actes des Apôtres, 6-28.

Format: Séminaire et débat

Langue : Français

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

Après-midi

 

17.00-19.00

Atelier de recherche II : Reformers of thought: religion, science and philosophy in quest for a new definition of human nature

Modérateur: Dr. Frank LINHARD, J. W. Goethe-Universitaet Frankfurt am Main

Thème : Reformers of thought: religion, science and philosophy in quest for a new definition of human nature

Intervenant: Brândusa PALADE, National School of Political Sciences and Public Administration, Bucharest

Thème: Hobbes's Morall Vertues: Why disengaging from a skeptical account of human nature?

Résumé: As one of the most famous offenders of classic and traditional pieties, Hobbes was often taken as the disreputable destroyer of most things that are commonly associated with tradition. His political theory is notoriously at odds with Aristotle's and Aquinas's idea that human existence should be directed towards the greatest good, i.e. the Aristotelian eudaimonia. His skeptical philosophy of nature and man seems to dismiss any humanistic interest in virtue, good character and human excellence. But, despite these deeply unorthodox traits of his moral and political philosophy, Hobbes's doctrine of political stability as well as his solution for preserving peace do require an indispensable catalogue of moral virtues...

Bibliography: Berkowitz, Peter, Virtue and the Making of Modern Liberalism, Princeton & Oxford, Princeton University Press, 1999; Crisp, Roger (ed.), How Should One Live? Essays on the Virtues¸ Oxford, Oxford University Press, 1996.

Hobbes, Thomas, Elements of Law Natural and Politic/De Corpore Politico With Three Lives, ed. by J.C.A. Gaskin, Oxford, Oxford University Press, 1999; Leviathan, ed. with an introd. by C.B. Macpherson, Harmondsworth, Penguin Books, 1985.

Format: Exposés et débats

Langue : Anglais et français

19.00-20.00

Tutorials

21.30

Groupe de discussions.

Thème proposé : A quoi ressemble l'enseignement universitaire d'Oxford ? (Katherine Brading)

Mercredi, 3 Septembre

 

Matin

 

9.30-11.00

Reading-group C (I) : The moral and political individual. Foundations of modern political thought

Modérateur: Brîndusa PALADE

Thème : Hobbes's standard mechanical hypothesis about the notion of individual

 

Résumé: Hobbes's bold hypothesis that the individual is a self-moving "mechanical apparatus" shall be emphasized primarily, along with the idea that the "human machine" is activated by its own endeavour to preserve its motion.

Textes discutés : Th. Hobbes, Leviathan, Ch. VI, VIII; Elements of Law Natural and Politic, Ch. 7, 12,

Format: Séminaire et discussions

Langue: Anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Reading-group B (II) : Space, God and forces: theological and metaphysical consequences of seventeenth century debate on the structure of matter (2)

Modérateur : Dr. Frank LINHARD

Thème : Physics and Metaphysics in Newton's Scholium Generale

Résumé : It is well known that the conception of Sir Isaac Newton's absolute space and time is based on metaphysical persuasions or religious beliefs. The evidence for this claim is not only to be found in his theological or unpublished writings, but even in his 'books on physics'. Examples of paramount importance are the scholium generale of the Principia and Query 28 in his Optics. Leibniz' seemingly rational definitions of space and time are compared to these passages of passionate confession, which claim the absolute space to be the sensorium dei - i.e. the sensual organ God uses to perceive the world and thus his own creation.

Background Readings: I. Newton, Scholium Generale, in Naturalis Philosophiae Principia Mathematica

Text: electronical form:

http://www.gmu.edu/departments/fld/CLASSICS/newton.scholium.html

http://members.tripod.com/~gravitee/genschol.htm (english)

Edition: Isaac Newton, Opera quae existant omnia, Samuel Horsley (ed.), London

1779-85, reprint (facsimile), Stuttgart / Bad Cannstadt 1964, Tom. III, p.170

english: Isaac Newton, The Principia, A new Translation by I. Bernard Cohen and

Anne Whitman, University of California Press 1999

Format : Séminaire

Langue : Anglais 

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Atelier de recherche I (2) : Substances immatérielles

Modérateur: Dr. Catalin AVRAMESCU, Institut für Geschichte, Vienne

Intervenant: Dr. Adrian NITA, Institut de Philosophie, Académie Roumaine, Bucarest

Thème : Identité et individuation chez Leibniz

Résumé: L'exposé vise à répondre à la question : la « loi de Leibniz » est-elle une loi ? On analysera, pour ce faire, quelques contextes où Leibniz formule le principe de l'identité des indiscernables et le principe de l'indiscernabilité des identiques, on présentera quelques interprétaions du principe de l'identité et on analysera la correction logique et les conséquences métaphysqiues du principe de l'identité. La seconde partie de l'exposé portera sur quelques considérations à propos de l'individuation.

Bibliographie: Leibniz, Vérités premières, Monadologie, Dissertation métaphysique, Eclaircissement des difficultés trouvées par M. Bayle dans le Nouveau système de l'union de l'âme et du corps

Langue: Français

Intervenant: Dr. Liviu STROIA, Centre de recherches "Fondements de la Modernité Européenne", Université de Bucarest

Thème : Translating Cantemir's Sacro-sanctae scientiae indepingibilis imago

Résumé: One may be interested in a philological approach of Cantermir's work, sometimes a necessary support for deep insight into his philosophy. The reach and colourfull vocabulary used by the author is both fascinating from the point of view of his latin and claiming for attention when it comes to the inner meaning of his words.

Bibliographie: Démètre Cantemir, Sacro-sanctae scientiae indepingibilis imago

Langue: Anglais

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussions

Jeudi, 4 Septembre

 

9.30-11.00

Reading-group A (II) : A la découverte de l'ego : le problème cartésien de l'individuation

Modérateurs : Vlad ALEXANDRESCU, Sorana CORNEANU

Thème: Le parcours philosophique de Descartes figure-t-il une opposition irréductible de la personne et de l'ego cogitans ?

Résumé: The question that we will put up for debate is whether there is any consistent way in which the ego cogitans may be said to rely on / relate to the experiential self, present prominently in the Discourse and resiliently in the Meditations. We will thus discuss, on the one hand, the question of the individuation and identity of the Cartesian ego, and on the other, the horizon of narrativity traced by the subject as 'point of view' (the ego fabulator), engaged in the (re)construction of a/the world - a horizon that spans Western modernity from its early to its late stages.

Textes qui seront discutés: Descartes, Discours de la méthode; Méditations métaphysiques, I-VI.

Format: Séminaire et discussions

Langue: Français et anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Reading-group B (III) : Space, God and forces: theological and metaphysical consequences of seventeenth century debate on the structure of matter (3)

Modérateur: Dana JALOBEANU

Thème: Is there an evolution in Newton conception of space? Comparison between De Gravitatione and General Scholium.

Résumé : The purpose of this reading-group session is to draw a parallel between Newton's two main texts on space and ther relation between God and space. In De Gravitatione, space is said to be an "emanative effect" of God. In Scholium Generale we have the celebrated reference to God's body. In several unpublished manuscripts Newton refers to the "place" of God. There is a strive to definig a new concept, both in metaphysics and in theology. Do we have a Newtonian doctrine of absolute space and what are its features? Why is absolute space needed for Newton's cosmological (or theological) purposes?

  1. Bibliographie:DeGravitatione, http://www.msu.edu/~allenwi/translations/De_Gravitatione_et_Aequipondio_

Fluidorum_translation.htm

  1. General Scholium translated by Motte,

http://hss.fullerton.edu/philosophy/GeneralScholium.htm;

http://members.aol.com/stevesnobelen/scholium.htm

Gen Sch.- Latin, http://www.gmu.edu/departments/fld/CLASSICS/newton.scholium.html

Langue : Anglais

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

Après-midi

 

17.00-19.00

Atelier de recherche I

Intervenant: Dan POPESCU, Académie de Sciences Economiques, Bucarest

Thème : Réflexions sur la perspective dans l'art contemporain

Langue: Anglais

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussion.

Thème proposé : Histoire des idées en format électronique?

Vendredi, 5 Septembre

 

Matinée

 

9.30-11.00

Reading-group C (II) : The moral and political individual. Foundations of modern political thought

Modérateurs: Brîndusa PALADE

Thème : Hobbes' s skeptical analysis of human nature

Résumé : Passions are supposed to underlie most moral dimensions of human nature. Moreover, Hobbes's postulate of power seems to exhaust any considerations about human nature which are not driven by skepticism.

Bibliographie : Th. Hobbes, Leviathan, Ch. X, XI; Elements of Law, Ch. 8, 9.

Format: Séminaire

Langue: Anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Reading-group A (III) : A la découverte de l'ego : le problème cartésien de l'individuation

Modérateurs: Vlad ALEXANDRESCU, Sorana CORNEANU, Université de Bucarest

Thème : Le "vrai homme" chez Descartes

Résumé : Problèmes de l'union de l'âme et du corps

Bibliographie: Discours de la méthode, Méditation Sixième

Langue : Français et Anglais

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Atelier de recherche II (II): Reformers of thought: religion, science and philosophy in quest for a new definition of human nature

Modérateur: Dana JALOBEANU

Intervenant : Elodie CASSAN, Université de Paris XII

Thème : Comment peut-on porter un jugement sur les corps individuels chez Descartes?

Résumé : Il s'agit de se demander si un jugement sur un corps rend compte de l'identité ou de l'individualité de ce dernier. Peut-on articuler la question de la constitution métaphysique et physique de la notion de corps individuel avec celle de sa reconnaissance et de son identification?

Bibliographie: Descartes, Principes de la philosophie.

Intervenant : Eugen CIURTIN, Centre d'histoire des religions, Université de Bucarest

Thème : Ame du monde, horloges nocturnes, atomes ésotériques et forces occultes :

sur l'affaiblissement de l'équation macro-microcosmique dans la pensée alchimique européenne du 17e siecle

Résumé : Notre propos, qui exige une connaissance préliminaire de l'univers alchimique, aura comme but une présentation des avatars d'une grande idée : l'homologie du macro- et du microcosme, cette fois-ci dans le contexte des spéculations des alchimistes, mais en attaquant aussi les parallèles avec les théories d'équivalence en philosophie, en médecine et en chimie. On espère prouver, en historien, les différences majeures de cette idée à partir de sa version « forte », qui nous dit que chaque âme, objet ou particule du monde est fixé, voire con-centré, dans un autre, d'après des parallèles dont les traités alchimiques portent abondamment témoignage - et jusqu'à la disparition de la césure mondain/supramondain, homogénéisation du cosmos aussi bien que fracture de l'univers symbolique. Penser cette homologie signifiait, en effet, en penser également les conséquences : c'est ici qu'on rencontre l'obstruction d'une philosophie et d'une science pour lesquelles l'unité du monde s'avère bien différente. Toute alchimie ne fonctionnait qu'après l'assimilation de ce parallélisme, d'origine cosmologique et médicale. Et si l'alchimie vient de disparaître, c'est assurément une conséquence ample et directe de l'affaiblissement mentionné plus haut.

Format: Exposé et discussions

Langue : Français

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussions

Samedi, 6 Septembre

9.30-11.00

Reading-group B (IV) : Space, God and forces: theological and metaphysical consequences of seventeenth century debate on the structure of matter (4)

Dana JALOBEANU

Thème : Newton on the creation of matter and active principles: the modern concept of an individual or the birth of isolated systems

Résumé : What we have in De Gravitatione is Newton's core definition of what counts as an individual object of its physics. A very peculiar object: exteded, mobile and active. The suggestion of an inner activity of the bodies remained in most of Newton's writings, including the Principia. This meeting of the reading-group proposes to explore some of these occurences.

Bibliographie:

  1. I. Newton, De Gravitatione, op. Cit., or in electronic

format at: http://www.msu.edu/~allenwi/translations/De_Gravitatione_et_

Aequipondio_Fluidorum_translation.htm

  1. I. Newton, Principia, part I. Definitions, and Scholium to Definitions, in I.B. Cohen,

Anne Whitman, Newton's Principia, 2001.

  1. Newton, Four letters from Sir Isaac Newton to Dr. Bentley containing some arguments

in proof of a deity, London, 1756

Langue : English

 

 

 

 

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Reading-group C (3): Alternative Models of Moral Reasoning

Modérateur: Catalin AVRAMESCU, Institut für Geschichte, Wien

Argument : The purpose of this series of 3 seminars is to document the variety and discuss the complexity of the models of moral reasoning in 17th century philosophy. This is a period when considerable attention is focused on the structure of moral arguments to the extent that an important part of the epistemology of the age is directed towards the clarification of moral questions. The texts to be discussed are from John Locke's Essay Concerning Human Understanding (1690). This is to offer an alternative to the dominant interpretations to the Essay, which tends to obscure the ethical dimension of this work.

Thème : The Theory of Moral Probability

Résumé: In this seminar, we will discuss the notion of moral probability and we will point out to what extent hazard and incertitude were systematically treated by the moral philosophers of the 17th century. This is the background on which John Locke's theory of moral probability will be examined.

Required reading: John Locke, An Essay Concerning Human Understanding, Book IV, Chapter XV Of Probability and Chapter XVI Of the Degrees of Assent

Suggested reading: Barbara J. Shapiro, Probability and Certainty in Seventeenth-Century England. A Study of the Relationships between Natural Science, Religion, History, Law and Literature (Princeton 1983)

Lorraine Daston, Classical Probability in the Enlightenment (Princeton, 1988)

Ilkka Kantola, Probability and Moral Uncertainty in Late Medieval and Early Modern Times (Helsinki, 1994)

Format: Séminaire

Langue: Anglais

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussion

Dimanche, 7 Septembre

 

 

 

 

Excursion à Siria

 

 

Lundi, 8 Septembre

 

 

 

 

11.30-13.00

Reading-group C (IV): Alternative Models of Moral Reasoning

Modérateur: Catalin AVRAMESCU

Thème : Universality of Moral Law

Résumé : Whether moral law is universal or not was, in the 17th century, an important question, with considerable implications. John Locke participated in this debate and his Essay contains a detailed treatment of this issue.

Required reading: John Locke, An Essay Concerning Human Understanding, Book II, Chapter XXVIII Of other relations

Suggested reading: Leo Straus, Natural Right and History

Format : Séminaire et débats

Langue : Anglais

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Atelier de recherche I (IV): What happened to immaterial substances in the Scientific Revolution?

Modérateur: Professeur Vincent CARRAUD, Université de Caen

Intervenant: Dr. Frank LINHARD, J. W. Goethe-Universitaet Frankfurt am Main

Thème: On Leibniz' Principle of Indiscernibility

Resumé: The Principle of the Identity of the Indiscernibles is widly discussed in

the literature on formal logics. Leibniz regarded it as a metaphysical principle and tried to apply it in discussing the structure of the physical world. For him it was clearly an argument against atomism. It will be shown how it is related with atomism, his and Newton's concept of space and even what are the modern implications of this Leibnizean principle. The basic source will be a short text from his philosophical manuscripts, but the main arguments can be found in the Leibniz-Clarke Correspondence.

Bibliographie:

Leibniz: Sur le Principe des Indiscernables« (Phil., I, 14, c, 7.)

Text:

MS-Word-File (rtf) attached

Edition:

Louis Couturat: Opuscules et Fragments inédits de Leibniz - Extraits des

manuscrits de la Bibliothèque royale de Hanovre, Paris 1903, reprint

Hildesheim 1961

Other sources:

Leibniz Edition:

a) C.I.Gerhardt (ed.), Mathematical Writings, reprint Hildesheim 1962

b) C.I.Gerhardt (ed.), Philosophical Writings, reprint Hildesheim 1978

The Leibniz - Clarke Correspondence, C.I.Gerhardt (ed.), in b), Vol. 7,

p.352-440

Excerpts in english (pdf-format):

http://www.physics.ubc.ca/~berciu/PHILIP/TEACHING/PHYS340/EXTRA/FILES/Leibniz-ClarkeA.pdf

G.W. Leibniz: De Analysi Situs, in a), Vol. 5, p.178

G.W. Leibniz: Initia rerum mathematicarum metaphysica, in a), Vol. 7, p.17

Format: Exposé

Langue: Anglais

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussions

Thème proposé : Histoire des idées et histoire des religions : voies d'approche possibles.

Mardi, 9 Septembre

 

9.30-11.00

Cours : L'individualité perdue (1)

Professeur Vincent CARRAUD, Université de Caen

Argument: La question médiévale de l'individuation ou de l'individualité conserve-t-elle sa pertinence en site cartésien ou postcartésien ? Quel rapport entretient-elle à la question de l'existence ?

Thème: Descartes : le moi ou l'individu ?

Résumé : Il s'agit de s'interroger sur ce que devient la question de l'individuation quand advient l'ego cogito.

Bibliographie: Descartes, Meditationes de prima philosophia, I-VI

Langue : Français

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Cours : Scholastic matter theory in the seventeenth century (1)

Professeur Roger ARIEW, Virginia Polytechnic Institute and State University

Thème: Scholastic matter theory in the seventeenth century and early atomism, that is, matter, form, place, time, and void in 17th century scholastic textbooks, how these concepts changed from earlier ones, and what issues were debated then (Scipion Dupleix, Eustachius a Sancto Paulo, Daniel Sennert).

Bibliographie: Scipion Dupleix, La Physique (Fayard 1990), II-V, pp. 113-304 (a portion of this is translated in R. Ariew, J. Cottingham, and T. Sorell, Descartes' Meditations: Background Source Materials (Cambridge, 1998), pp. 97-136; also interesting in the same volume is Suarez, pp. 29-51, Eustachius a Sancto Paulo, pp. 68-97, and Pierre Gassendi, pp. 166-176).

Roger Ariew, Descartes and the Last Scholastics (Cornell, 1999), chap. 4, 6, and 8

Langue : Anglais

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Atelier de recherche I (V): What happened to immaterial substances in the Scientific Revolution?

Modérateur : Mihail NEAMTU, King's College, London

Intervenant: Dana JALOBEANU

Thème : Representing the invisible: Newton, Cartesian shapes, solidity and internal "force"

Résumé: à préciser

Intervenant : Ana-Maria DATCU

Thème : Pascal's Deconstruction of individual

Résumé : Bringing to life a hermetical universe, Pascal's Pensées on individual and its place in this universe are equally philosophical and theological. The "deconstruction" of individual (placed "between" the two infinites), engaging serious gnoseological and ontological problems, leads to a "reconstruction" that maintains the ambivalence, if not ambiguity, of human nature (and of nature itself; and maybe of individual's relation to God). The discourse itself must appeal to its originary "non-rationality", to its ambivalence/ambiguity, communicating this way its (or Pascal's) methodology as well.

Langue: Anglais

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussion

Mercredi, 10 Septembre

 

9.30-11.00

Cours : Scholastic matter theory in the seventeenth century (2)

Professeur Roger ARIEW

Thème: Scholastic accommodations to atomism and alchemy (minima naturalia) and other early corpuscularian theories (Sennert, Sebastian Basso, Galileo, Etienne de Clave).

Bibliographie: Daniel Sennert, Thirteen Books of Natural Philosophy (London 1660), I, pp. 1-46 and I, disc. 3, pp. 445-463.

Roger Ariew, Descartes and the Last Scholastics (Cornell, 1999), chap. 4, 6, and 8

Format: Cours

Langue : Anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Cours : L'individualité perdue (2) 

Vincent CARRAUD

Thème: Malebranche : l'individu impensable

Résumé : Dans la mesure où l¹entendement (ne) voit dans le Verbe (que) les archétypes, la doctrine malebranchiste de la connaissance ne s'interdit-elle pas de rendre compte de l'individuel, et donc de l'existence ?

Bibliographie: Xe éclaircissement à La recherche de la vérité, 6e Entretien sur la métaphysique, Traité de morale.

Langue : Français

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Atelier II (3)

Modérateur : Roger ARIEW

Intervenant: Adina RUIU, Université de Bucarest

Thème: Écritures de la morale et figure du sauvage au XVIIe siècle

Résumé: Symbole de la violence nuisible des passions ou argument pour une revalorisation de la nature, le « sauvage » imprègne le discours moral du XVIIe siècle. Entre références à l'Antiquité et peinture de la nature animale, le discours se pare d'un nouvel ornement ou se donne un nouveau pilier - selon le cas - tirés des relations de voyage. La complexité et le poids de ce nouvel élément dans le trajet argumentatif varient d'un texte à l'autre. Le diagramme des fonctions remplies par la figure du sauvage passera par les différentes et parfois concurrentes écritures de la morale, marquées par l'inspiration scolastique, stoïque, sceptique, par l'humanisme chrétien ou athée. L'analyse ne prendra en compte que la première moitié du XVIIe siècle français,

Bibliographie : Nicolas Coëffeteau, Tableau des passions, Marin Cureau de La Chambre, Caractères des passions, Jean-Louis Guez de Balzac, Diversités, François Garasse, Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps.

Format : Exposé et débats

Langue : Français

Intervenant: Andrei GAITANARU

Thème: Deconstruction and "reconstruction" of individual at Pascal and Angelus Silesius

Résumé : I will try to emphasize the way in which individuals are deconstructed and reconstructed within a discourse that in each of its occurrences leads to the conditions of possibility to de-termine/de-fine the individual. If the way in which Pascal speaks about the problem of the "infinite point" gives a clue about what is to be considered by deconstruction of individual, his writings seem not to show a reconstruction of it, but, on the contrary, a perpetual, infinite deconstruction of this individuality. I will show that the model of an articulated reconstruction, around and, therefore, grounded on an "originary absence", seems to be offered by Angelus Silesius/Johannes Schleffer.

Bibliographie : Pascal, Pensées, ed. Lafuma, or Le Guern, or Sellier, or Ferreyrolles

Format : Exposé et débats

Langue : Anglais

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussions

Jeudi, 11 Septembre

 

9.30-11.00

Reading-group C (5) : Alternative Models of Moral Reasoning

Thème : The Science of Moral Cases

Résumé : The uniform and unified modern science of morality, as invented by philosophers like Hobbes, was by no means the only legitimate model. In the 17th century, in fact, the science of particular cases commanded considerable influence. We will show to what extent Locke uses casuistic arguments in order to prove that his moral science as a rather composite character.

Required reading: John Locke, An Essay Concerning Human Understanding, Book I, Chapter II No innate practical Principles

Suggested reading: Stephen Toulmin, The Uses of Argument

Format: Séminaire et débats

Langue : Anglais

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Cours : L'individualité perdue (3)

Vincent CARRAUD

Thème: Pascal : le moi introuvable

Résumé : En posant la question « Qu'est-ce que le moi ? », Pascal organise la première et la plus radicale critique de la substantialité de l'ego cartésienne.

Bibliographie: Avoir lu soigneusement Pascal, Pensées, édition Lafuma nos 688, 423, 978.

Langue : Français

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Atelier I (4)

Modérateur: Dr. Alin TAT, Université de Cluj

Intervenant: Mihail NEAMTU, King's College, Oxford

Thème : Les notions de personne et de substance dans les débats théologiques chrétiens au IVe siècle

Résumé :

Format: Exposé et débats

Langue : Anglais

Intervenant: Vlad ALEXANDRESCU

Thème : Un texte inconnu de Démètre Cantémir et ses problèmes

Résumé : Présentation du texte et de la problématique de la dédicace inédite et inconnue du traité de Démètre Cantémir, Sacro-sanctae scientiae indepingibilis imago, 1699-1700.

Format: Exposé et débats

Langue : Français

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

Groupe de discussions

Vendredi, 12 septembre

 

9.30-11.00

Reading-group A (IV) : A la découverte de l'ego : l'héritage cartésien de l'individuation

Modérateur: Vincent CARRAUD

Thème: Commentaire de quelques textes de Pascal

Bibliographie: Pascal, Pensées, édition Lafuma  nos 806, 470, 620, 36 et la liasse 8, « Divertissement ».

Langue : Français

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Cours : The principle of individuation in late scholastic and modern philosophy

Roger ARIEW

Thème: The principle of individuation is the counterpart to the great medieval problem of universals. The question is what makes something an individual. discuss the principle as it appears in Dupleix, Descartes, and early Leibniz (and its dismissal in late Leibniz and Locke).

 

Bibliographie : Scipion Dupleix, La Métaphysique (Fayard, 1992), IV.6, pp. 231-236. G. W. Leibniz, Metaphysical Disputation on the Principle of Individuation (1663); On Transubstantiation (1668).

Roger Ariew, Descartes and the Last Scholastics (Cornell, 1999), chap. 7 and 9.

Format : Cours

Langue : Anglais

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Atelier II (4)

Modérateur: Vincent CARRAUD

Intervenant: Mihai SÂRBU

Thème : Knowledge and its forms. The case of Nicholaus Cusanus

Langue : Anglais

Intervenant: Bogdan TATARU-CAZABAN, Centre de recherches « Fondements de la Modernité Européenne », Université de Bucarest

Thème : Les anges et les philosophes au XVIIe siècle

Résumé : On se demande de nos jours sur la place de l'ange dans la philosophie médiévale et on remarque que le discours sur ces êtres spirituels perd de sa vigueur originelle vers le XVe siècle. On serait tenté de penser que les audaces des auteurs médiévaux trouvaient leur refuge devant la modernité seulement dans la scolastique tardive. Mais notre propos est de saisir les continuités et les ruptures, ainsi que les choix significatifs d'un discours en dissolution par une enquête sur les traces d'angélologie chez les penseurs du XVIIe siècle. Étudier cette rencontre avec la figure de l'ange qui ne semblait pas tellement étrange aux philosophes, nous incite à réfléchir encore sur le rôle du Moyen Âge dans la pensée des premiers modernes.

Bibliographie : Descartes, Méditations métaphysiques, trad. fr., éd. Adam-Tannery, IX-1, p. 140-141 ; 218, 228 ; Lettre à Plempius, vol. I, p. 412-415 ; à Mersenne, vol. II, p. 483 ; à Mersenne, vol. III, p. 214 ; à la Princesse Sophie, in vol. IV, p. 533, 592 ; à Chanut, in vol. V, p. 50-58 ; à Morus, in vol. V, p. 267 sq.

Hobbes, Leviathan, ed. Richard Tuk, Cambridge Texts in History of Political Thought, 19961, ch. 34, pp. 273-278; ch. 45, pp. 443-444;

Leibniz, Nouveaux essais sur l'entendement humain, in éd. Académie de Berlin, vol. 6, II, ch. 21, 23, 27; III, 1, 6; IV, 5, 16, 17, 18, 21; De natura veritatis, contingentiae et indifferentiae, in Philosophische Schriften, éd. Académie de Berlin, 6. Reihe, 4. Band, Teil A, 1999, p. 965; Projet d'un art d'inventer, in ibid., p. 519; Discours de métaphysique, in ibid., p. 1541; De libertate creaturae rationalis, in ibid., p. 1594;

Malebranche, Entretiens sur la métaphysique et la religion, La Recherche de la vérité, Méditations chrétiennes, in Œuvres, ed. G. Rodis-Lewis, Paris, Bibliothèque de la Pléiade, t. I et II, 1992

Format: Exposé et débats

Langue: Français

19.00-20.00

Tutorials

20.00

Dîner

21.30

 

 

 

Samedi, 13 septembre

 

9.30-11.00

Evaluations reading-group A

11.00-11.30

Pause café

11.30-13.00

Evaluations reading-group B

13.30-15.00

Déjeuner

15.00-17.00

Travail individuel

17.00-19.00

Evaluations reading-group C

19.00-20.00

 

20.00

Dîner de gala

 

 

 

 

 

VIII. LA PROMOTION DE L'ECOLE DE MACEA 2003

Quelques interviews ont été données à la presse locale d'Arad, à l'occasion de l'Ecole de Macea, de la façon suivante :

 

A la télévision locale RCS, le 29 août, à 20 heures, il y a eu un talk-show qui a eu comme invités Dana JALOBEANU et aussi deux participants de l'Ecole d'été, Valentin STÂNGA et Mihai SÂRBU.

A la même chaîne de télévision RCS, le 10 septembre, à 20 h 30, une émission d'une heure a présenté l'Ecole et a transmis des déclarations de Vlad ALEXANDRESCU (Directeur de l'Ecole de Macea), Eugen CIURTIN (Directeur du Centre de l'Histoire des Religions, Université de Bucarest), Mihail NEAMTU (King's College, Londres) et Catalin AVRAMESCU (Institut d'Historie, Vienne).

On peut y ajouter qu'à l'occasion d'une émission de la chaîne Radio Timisoara, diffusée le 8 septembre 2003, Brândusa PALADE (Ecole Nationale de Sciences Politiques et Administratives) a fait une présentation de l'Ecole de Macea.

IX. CONCLUSIONS

Non seulement du point de vue scientifique, mais aussi comme organisation, l'Ecole d'été de Macea, « Ames, Horloges, Atomes et Forces : modèles alternatifs de l'individu dans la pensée moderne », a atteint son but. L'Ecole a représenté un succès, dans le sens qu'elle a rendu clair aux participants roumains le besoin de changement du curriculum académique de leurs universités de provenance, a aidé à s'établir des relations entre les spécialistes en sciences humaines du pays et de l'étranger, dans le cadre d'un réseau international rattaché aux tendances les plus actuelles de recherche, caractérisant le domaine de la pensée moderne, et a familiarisé les participants avec les modèles novateurs d'enseignement de la philosophie et histoire des idées.

Les organisateurs ont été surpris de constater la disponibilité intellectuelle des participants, leur désir de s'associer, à l'avenir, aux projets de l'Ecole de Macea et, en général, aux projets de recherche développés par le Centre. La conclusion capitale de l'édition 2003 de l'Ecole a été qu'au niveau de cette direction de l'étude des sciences humaines et de la pensée moderne, la Roumanie n'est plus une province isolée, figée dans des réflexes vieillis de pensée, mais une capitale, un centre vif et intellectuellement productif, attrayant pour les professeurs, les spécialistes et les jeunes chercheurs, des espaces culturels déjà consacrés à l'excellence académique.

D'ailleurs, le succès de l'Ecole d'été s'est fait remarquer, étant reconnu dans le milieu académique roumain. La revue « Observator Cultural » a consacré, en octobre, un groupage éditorial spécial de cinq articles, sur le thème de l'Ecole de Macea, en saluant cette initiative comme une réalisation scientifique et culturelle roumaine (no. 189, 7.X.-13.X.2003).

Si, au fond de cette histoire de l'organisation des Ecoles Internationales en philosophie, on trouve pour le Centre une raison future d'exister, elle ne sera pas celle de s'installer dans le confort satisfaisant de la réussite, mais de continuer à faire ce qu'il s'était proposé, dès le début : un renforcement authentique, la renaissance d'une tradition de la recherche fondamentale en sciences humaines.